Logo Canal Sat

Dans les yeux de Florence

En Mars sur En savoir +

De : Ketty Rios Palma, Florence Cassez

En février 2000, Emilie, 14 ans, fille des voisins de Loïc Sécher, fait une tentative de suicide. La jeune fille confie avoir été violée. Les parents soupçonnent leur voisin homosexuel. Emilie confirme et Loïc Sécher est condamné en 2003 à seize ans de réclusion. Mais en avril 2008, Emilie, devenue majeure, avoue avoir menti à sa famille, à la police et à la justice. La cour de révision ordonne un nouveau procès au terme duquel Loïc Sécher est blanchi, en juin 2011. Réhabilité, il dit avoir pardonné à son accusatrice mais reste amer face à l'attitude de la justice. C'est un homme brisé que Florence Cassez a rencontré.

Incarcérée durant sept ans dans les prisons mexicaines, Florence Cassez sait ce que signifie avoir l’étiquette de “coupable” apposée à son nom... Dans cette série documentaire, la jeune femme part à la rencontre de victimes d’erreurs judiciaires qui ont accepté d'exposer leur calvaire. Décisions infondées, procès bâclés, procédures iniques… Entre archives et témoignages poignants, ces quatre épisodes dressent le portrait d’une justice capable de perdre pied.

BRAHIM EL JABRI Un cauchemar sans fin

En 1997, un dealer est retrouvé mort, le corps lacéré d’une centaine de coups de couteau. Plusieurs demandes de révision, un témoin qui se rétracte, un test ADN qui met des années à livrer ses résultats... Brahim El Jabri a été emprisonné pendant treize ans pour un crime qu’il n’a pas commis, avant que les vrais meurtriers soient enfin identifiés et appréhendés en 2014. Mais pour lui, le cauchemar n’est pas tout à fait terminé : la justice tarde à l’indemniser et il risque d’être expulsé au Maroc à tout moment...

LOÏC SÉCHER Une réhabilitation amère

En 2001, Loïc Sécher est mis en examen et placé en détention provisoire à Nantes pour le viol de sa voisine, alors âgée de 13 ans. Condamné à seize ans de réclusion criminelle, l’ouvrier agricole clame en vain son innocence. En 2008, coup de théâtre : l’adolescente revient sur ses déclarations, et reconnaît avoir tout inventé. Un procès en révision innocente Loïc Sécher le 24 juin 2011. De ces années de calvaire, le Nantais a tiré un livre afin de tourner la page.

CHRISTIAN IACONO Un mensonge familial

Juillet 2000, Christian Iacono, alors maire de Vence, est accusé de viol par son petit-fils Gabriel, qui n’a que 9 ans au moment des faits. S’engage alors une bataille judiciaire qui conduira le grand-père trois fois en prison avant qu’il ne soit finalement innocenté par Gabriel en 2011. Il lui a cependant fallu attendre mars 2015 pour être complétement acquitté et commencer à se construire entouré de ses proches.

JEAN-LOUIS MULLER Un innocent trop confiant

Le 8 novembre 1999, l’épouse de Jean-Louis Muller se suicide. Le veuf, père de famille et médecin-légiste de profession, tente de faire son deuil. Mais deux ans plus tard, des policiers frappent à sa porte. Accusé du meurtre de sa femme, il est condamné à vingt ans de réclusion au terme de deux procès, durant lesquels la reconstitution des faits lui est refusée. C’est devant la cour d’assises qu’il finit par être acquitté, quatorze ans après la mort de sa femme, faute de preuves suffisantes pour conclure à un homicide.

Divertissement pour toute la famille.

Découvrir CANALSAT PANORAMA

Divertissement encore plus grand pour toute la famille.

Decouvrir CANALSAT GRAND PANORAMA
Logo Canal Sat