Logo Canal Sat

Championnat du monde Moto GP

En Mars sur En savoir +

MotoGP – Grand Prix du Qatar (20 mars)

Le Grand Prix du Qatar marque le début de la saison pour les pilotes de MotoGP. Si l'on se fie au talent des forces en présence, “les 4 Fantastiques” – à savoir Lorenzo, Marquez, Rossi et Pedrosa – devraient à nouveau faire la course en tête et se battre pour le titre mondial. Si l'on se fie à Christophe Guyot, consultant d'Eurosport, la révolution technique et technologique en cours devrait bouleverser cet ordre bien établi.

Cette saison qui s'annonce est excitante à plus d'un titre ?

CHRISTOPHE GUYOT: C'est bien simple, c'est la saison 0. C'est l'ère 1 du MotoGP qui redémarre. Tout a changé. Une révolution qui a été entamée il y a quelques années dans le but de renforcer le plateau et la concurrence. Les motos vont être beaucoup plus proches les unes des autres. Par exemple, elles seront toutes équipées de pneus Michelin. Des marques devraient donc logiquement réapparaître sur le devant de la scène comme Ducati et Suzuki alors qu'avant il n'y en avait que pour Yamaha et Honda. Ne manque plus que Kawasaki.

Tout ça doit contribuer à davantage de suspense ?

CHRISTOPHE GUYOT: Il y en aura forcément plus car toutes les motos seront compétitives. C'est ce qui explique cette motivation incroyable chez Valentino Rossi. La même qui l'anime depuis près de 20 ans. Il est heureux de prendre part à ce tournant dans la MotoGP.

Ces ajustements techniques et technologiques sont censés mettre en avant le pilotage pur. On va enfin savoir qui est le meilleur pilote ?

CHRISTOPHE GUYOT: C'est une question difficile et on est partagé sur la réponse. Les marques s'affrontent donc la technologie de la moto rentre toujours en ligne de compte. S'ils seront tous sur un pied d'égalité d'un point de vue pneumatique, le rôle de l'ingénieur dans les différentes écuries reste capitale. La différence, c'est que chacun aura la chance d'accéder aux avants-postes de la compétition. Honda et Yamaha ne seront plus inaccessibles.

On doit donc s'attendre à des surprises ?

CHRISTOPHE GUYOT: Il y aura des surprises car ça peut venir d'un peu partout. Maintenant, si le championnat a changé, il y a toujours des pilotes hors pair. On peut en citer quatre avec Pedrosa (Honda), Marquez (Honda), Lorenzo (Yamaha) et Rossi (Yamaha). Les « Quatre Fantastiques », comme on les appelle sur Eurosport. Mais ce qui est intéressant c'est que la porte sera ouverte aux pilotes qui ont du talent ce qui n'était pas le cas auparavant. Pourquoi ? Parce qu'ils ont à disposition des moyens techniques qui sont supérieures. C'est le cas pour le Français Loris Baz (Ducati), pour Petrucci (Ducati), pour Viñales (Suzuki)...

Hâte d'être au Qatar donc ?

CHRISTOPHE GUYOT: Ce n'est pas forcément ce Grand Prix qui va établir une hiérarchie claire des forces en présence car c'est un circuit particulier. Mais la course n'en sera pas moins intéressante avec de belles photos de lumières car la course se dispute en soirée.

©Getty Images pour Eurosport

©CORINNE DUBREUIL

Divertissement pour toute la famille.

Découvrir CANALSAT PANORAMA

Divertissement encore plus grand pour toute la famille.

Decouvrir CANALSAT GRAND PANORAMA
Logo Canal Sat